Pourquoi votre e-commerce va être pénalisé par Google ?

1

Matt cuts veut t’il pénaliser votre site?

« Nous ne voulons pas de marchands de mauvaises qualités dans nos résultats de recherches »

Une fois n’est pas coutume nous commençons ce billet par une citation toute récente celle de Matt Cutts le numéro 1 de la section « webspam » chez Google, on peut dire qu’il fait la pluie et le beau temps si votre site de e-commerce sera pénalisé dans les prochains mois ce sera de sa faute. Pourtant, je ne lui en veux absolument pas d’abord car c’est vrai que pour nous c’est du travail, mais les changements annoncés vont une fois de plus vers toujours plus de qualité et c’est à mon avis une très bonne chose. Ce nouvel algorithme qui devrait arriver dans le courant de l’année 2013 certainement à la rentrée de septembre s’appellera et là ce n’est qu’une supposition « Zebra »

La qualité point crucial pour que votre e-commerce ne soit pas pénalisé

Ce qui n’est pas supposition ce sont les principaux points qui vont évoluer. Tout d’abord le contenu, c’est depuis la naissance de Google la base de l’algorithme vous pouvez oublier totalement la duplication de contenu votre produit doit avoir une seul et unique Url vos produits en doubles n’étaient déjà pas apprécié, après le passage du cyclone « Zebra » ils n’existeront plus. Ce n’est pas tout Google analysera le contenu de votre site en s’appuyant sur les backs links et ils ont tout intérêt à être de qualité sinon ils ne seront pas pris en compte. Enfin sur le contenu il sera mal vu que celui-ci soit identique à celui d’un de vos concurrents si vous faisiez du copié collé arrêtez immédiatement et si ce sont vos concurrents qui vous copiaient envoyez leur le lien de cet article ils comprendront que ce sera également néfaste pour eux.

Autre point important pour juger de la qualité d’un site web les avis clients vous devez absolument contrôler tout, d’abord ceux présent sur votre site, jusqu’ici aucune difficulté c’est vous qui les gérez, mais il vous faudra également contrôler tous les sites où les internautes laissent leurs avis, les spécialisés, les sites de comparateurs de prix, les bons de réductions etc… Enfin Google examinera également les réseaux sociaux c’est-à-dire à chaque fois que votre marque est cité sur Twitter, Facebook est ce qu’elle est associé à des mots négatifs (arnaque, voleurs….) ? Tous ces avis vont prendre une importance considérable pour les e-commerçants.

Bien sûr les aspects techniques ne seront pas épargnés, combien de moyens de paiement proposez-vous ? Avez-vous le protocole https ? Quelle est la notoriété et la longévité de votre site ?

Enfin Google n’annonce jamais de nouveautés sans qu’elles l’arrangent. En effet Google mettra en avant les sites utilisant les services du groupe bien évidemment le réseau social Google plus, mais aussi Google shopping, le moyen de paiement Google Wallet et la certification « Google trusted store » c’est en quelque sorte l’équivalant de la FEVAD mais au niveau de Google.

Voilà il faudra donc vous préparer Google veut encore plus de qualité chez les e-commerçants qu’ailleurs. Pour les personnes étant abonnés à la newsletter de référencement internet vous recevrez le 5 avril prochain cet email assorti de tout ce qu’il faudra faire pour se préparer à cette nouvelle tempête qui s’approche.

 

Share.

About Author

Créateur de la société référencement-one Charles Miron s'est passionnée d'internet et de référencement lors de ses études. Il a travaillé pour pour les sites e-commerces de Misericordia et Ellespassions (site du magazine féminin Elle) avant de lancer sa société. Référencement-one propose des services de référencement naturel, payant, création de site internet, e-commerce ainsi que des formations et des outils de veilles Auteur Google